• KIMI RAIKKONEN RESTE DECONCERTE.........

     Par sa performance en Allemagne

    Le champion du monde Kimi Räikkönen demande à Ferrari de passer en revue chaque détail de leur F2008 pour comprendre pourquoi ils étaient si lents au Grand Prix d’Allemagne.

    Le finlandais est déconcerté par le fait qu’il n’ait pas pu trouver un bon équilibre sur sa voiture à Hockenheim la semaine dernière où il a terminé la course à la sixième place – concédant sept points sur Lewis Hamilton au championnat.

    Et avec aucune réponse immédiate pour ce manque de rythme, Kimi Räikkönen estime que seule une étude approfondie de ce qui s’est passé apportera une explication qui les aidera à s’assurer que ces ennuis ne se répéteront pas.

    « Il est évident que la situation a changé. J’ai sept points de retard au championnat, autant que j’en concédais au Grand Prix du Canada. Nous devons vérifier et analyser le moindre détail que nous avons fait durant les préparations pour Hockenheim et trouver pourquoi nous étions si lents, parce qu’il doit y avoir quelque chose qui n’a pas fonctionné correctement, » déclare Kimi Räikkönen.

    « Parfois ces choses se passent, quand vous voulez améliorer la voiture. Je suis confiant : nous aurons une F2008 qui peut se battre pour la victoire à nouveau bientôt. La situation est très compliquée, mais rien n’est perdu : nous devons rester calmes et réagir de la manière dont nous savons. Le désir de gagner n’a pas du tout diminué : l’année dernière j’ai eu une période de six courses consécutives avec une victoire et la même chose se passe cette année. Espérons que sept est également mon nombre porte chance cette fois, et que je puisse recommencer à gagner immédiatement. »

    Kimi Räikkönen ajoute que le week-end d’Hockenheim était son plus dur rendez-vous de la saison, et il reste perdu pour expliquer ses problèmes.

    « J’ai quitté l’Allemagne après un week-end de course avec la même sensation que j’avais eu beaucoup de fois dans le passé : la meilleure chose est que le week-end est terminé. C’était certainement le week-end le plus difficile de l’année : un vendredi horrible, et même un samedi plus compliqué et un dimanche très mauvais. Au cours des essais privés sur ce circuit la semaine avant la voiture allait assez bien, au moins c’était la sensation que j’ai obtenu. Dans la course, il semblait que nous étions à un endroit différent. Nous n’avons jamais réussi à trouver de bons réglages et la voiture n’avait absolument pas de stabilité. »

    « Vous devez avoir une bonne adhérence pour réaliser de bons tours chronométrés à Hockenheim, mais l’arrière n’était pas bon durant toute la course. Il est vrai que nous avons eu des problèmes au début de la saison pour régler la voiture comme je le voulais, mais nous n’avons jamais eu des problèmes comme ceux que nous avons eus à Hockenheim. Quand vous manquez d’adhérence à l’arrière vous n’allez pas assez vite pour vous battre pour les premières places. Pendant quelques tours, en particulier à la fin, la situation semblait s’améliorer un peu, mais ça n’a jamais été comme ça l’aurait dû. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :