• GP DE MONACO F.MASSA ...

     

     GP de Monaco F. Massa : « Nous serons plus forts »

    Felipe Massa estime que Ferrari rencontrera de coriaces adversaires ce week-end dans les rues de la Principauté, même si le brésilien reconnaît que son équipe sera également dans le rythme.

    « Ce ne sera pas une course facile ce week-end, nous nous attendons à ce que McLaren soit comme d’habitude forte, même si je pense que nous pouvons également être dans le rythme, » déclare Felipe Massa sur le site internet de Ferrari.

    « Mais nous devons attendre et voir ce qu’il se passera jeudi car il est difficile de dire ce que nous pouvons attendre de nous-mêmes et de la concurrence. »

    « Même si nous avons couru sur un tracé lent au Paul Ricard, afin de représenter des aspects de Monaco, ce n’est pas la réalité. Monaco est unique et il est impossible de recréer exactement les mêmes caractéristiques que le tracé. Il existe donc des facteurs inconnus en vue de ce week-end. »

    « Je pense que la Scuderia est en meilleure forme qu’elle ne l’était avant cette course il y a douze mois. Je l’espère bien en tout cas ! Mais on ne sait jamais. »

    « L’année dernière, même si j’ai terminé sur le podium, à la troisième place, ce n’était pas ce que je considérerais comme une bonne course car nous étions loin du rythme de McLaren. Je suis donc impatient d’être plus fort cette année. »

    En 2007, la course de Monaco a été dominée par McLaren Mercedes, qui a réalisé le doublé en Principauté, face à Ferrari qui était en difficulté sur un circuit qui ne convenait pas à la F2007 – en raison de son empâtement important. La Scuderia ne s’est plus imposée à Monte Carlo depuis 2001, avec Michael Schumacher.

    Felipe Massa, qui occupe actuellement la deuxième place du championnat à sept points de son équipier Kimi Räikkönen, admet que les circuits citadins ne sont pas ses favoris, mais il pense que Ferrari peut être compétitive.

    « Je dois admettre que ce n’est pas l’un de mes circuits favoris. En termes de plaisir de pilotage, je préfère les endroits rapides comme la Turquie, Bahreïn et Barcelone par exemple. »

    « Mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas être fort ici. Nous nous préparerons aussi bien que possible et essayerons de marquer autant de points que possible. Vous rencontrez toujours des circuits que vous aimez plus que d’autres, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas être compétitifs sur ceux que vous n’appréciez pas vraiment. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :