• GP DE MALAYSIE 2008 K.RAIKKONEN S'IMPOSE

       

     GP de Malaisie - Course : Räikkönen s'impose
    Cinq ans après son premier succès en Formule 1 sur ce même circuit, Kimi Räikkönen s'est imposé à Sepang. Le champion du monde a réalisé une course parfaite, à l'inverse de son équipier Felipe Massa qui est parti à la faute et a abandonné. Robert Kubica et Heikki Kovalainen terminent sur le podium.


    Résumé Course


    Le départ de la course va être donné d'ici quelques minutes sous un ciel nuageux - mais le risque d'avoir de la pluie est faible. La température de l'air est de 30°C, celle de la piste de 46°C, avec une humidité de 68%.

    Les deux Ferrari, Jarno Trulli, Robert Kubica et Mark Webber vont partir avec les pneus durs, à l'inverse de Nick Heidfeld, Fernando Alonso, les deux McLaren Mercedes et Timo Glock.

    Les feux rouges s'éteignent : les deux Ferrari prennent un excellent départ, tout comme Robert Kubica, Mark Webber et les deux McLaren Mercedes. Aucun accident au premier virage. C'est très agité dans le peloton, Sébastien Bourdais part à la faute et termine déjà sa couse dans le bac à graviers.

    Le classement au premier tour : Felipe Massa devance Kimi Räikkönen, Robert Kubica, Mark Webber, Lewis Hamilton, Jarno Trulli, Heikki Kovalainen, David Coulthard, Fernando Alonso, Nick Heidfeld, Jenson Button, Nelson Piquet Jr, Sebastian Vettel, Nico Rosberg, Adrian Sutil, Rubens Barrichello, Kazuki Nakajima, Giancarlo Fisichella, Takuma Sato et Anthony Davidson. Timo Glock et Nico Rosberg se sont accrochés : ils rentrent aux stands, la Toyota au ralenti, la Williams sans aileron avant. C'est l'abandon pour la TF108.

    Après le quatrième tour, les écarts sont déjà importants entre les deux Ferrari et le reste du peloton. Felipe Massa, qui a le meilleur tour en 1'37''295, possède 1''5 sur Kimi Räikkönen, 5''1 sur Robert Kubica, 7''7 sur Mark Webber, 8''5 sur Lewis Hamilton, 9''1 sur Jarno Trulli, 11''00 sur Heikki Kovalainen, 15''7 sur Nick Heidfeld, 16''2 sur Fernando Alonso et 16''3 sur David Coulthard. Ces deux derniers sont côte-à-côte.

    Sortie de piste pour Adrian Sutil au cinquième passage, c'est l'abandon pour l'allemand. A l'avant du peloton, les Ferrari creusent encore l'écart alors que Jarno Trulli n'est qu'à cinq dixièmes de Lewis Hamilton et parvient à suivre le rythme de l'anglais.

    Kimi Räikkönen augmente la cadence en 1'36''707 au huitième tour. Le champion du monde, qui a remporté son premier Grand Prix il y a cinq ans sur ce circuit, revient à 1''4 de son équipier qui n'a jamais fait mieux qu'une cinquième place à Sepang.

    Réplique de Felipe Massa deux boucles plus tard : 1'36''263. Il repousse ainsi Kimi Räikkönen à 1''6, Robert Kubica à 9''5, Mark Webber à 15''3, Lewis Hamilton à 16''5, Jarno Trulli à 17''9, Heikki Kovalainen à 21''2, Nick Heidfeld à 23''7, Fernando Alonso à 31''2 et David Coulthard à 35''6.

    A l'entame du quatorzième tour, Mark Webber peut à présent voir de près Lewis Hamilton et Jarno Trulli dans ses rétroviseurs. Heikki Kovalainen et Nick Heidfeld reviennent également sur l'australien qui occupe toujours la quatrième place.

    Seuls cinq dixièmes séparent la RB4 de la MP4-23 : Lewis Hamilton met la pression à Mark Webber qui commence à faire quelques erreurs au freinage.

    Mark Webber amorce la première vague des ravitaillements au seizième tour, laissant la piste dégagée à Lewis Hamilton, Jarno Trulli, Heikki Kovalainen et Nick Heidfeld. Kazuki Nakajima rentre également.

    On se prépare chez Ferrari et chez BMW Sauber : rentrée aux stands de Felipe Massa au dix-septième tour, alors que Kimi Räikkönen signe au même moment le meilleur temps en 1'35''679. Le finlandais doit reprendre 1''2 à son équipier. Jarno Trulli et Nick Heidfeld ravitaillent dans ce tour.

    On reste prêt chez Ferrari : Kimi Räikkönen rentre le tour suivant et repart en pneus durs. Le finlandais ressort juste devant Felipe Massa à la faveur des ravitaillements, tout ça sous les yeux de Jean Todt qui suit la course de près dans le stand de la Scuderia.

    Lewis Hamilton rentre au dix-neuvième tour : problèmes au pneu avant droit pour l'anglais qui perd une dizaine de secondes. C'est énorme étant donné que la différence entre la quatrième et la huitième place n'était que de cinq secondes. Il ressort entre Marc Webber et Nick Heidfeld. Heikki Kovalainen ravitaille une boucle plus tard.

    Robert Kubica, qui s'est qualifié quatrième, est le seul pilote à ne pas encore avoir ravitaillé. Il rentre à l'entame du 21ème tour. Pneus durs pour le polonais qui a une piste dégagée à sa sortie de la pitlane.

    Un point sur le classement au vingt-troisième tour, après le ravitaillement de Fernando Alonso et Jenson Button : Kimi Räikkönen possède 3''8 sur Felipe Massa, 14''9 sur Robert Kubica, 31''4 sur Heikki Kovalainen, 32''4 sur Jarno Trulli, 33''3 sur Nelson Piquet Jr - qui n'a toujours pas ravitaillé, 40''5 sur Mark Webber, 41''2 sur Lewis Hamilton et 41''8 sur Nick Heidfeld.

    Grosse déception pour les Williams jusqu'à présent : Kazuki Nakajima occupe seulement la quinzième place, soit deux positions de mieux que Nico Rosberg...

    Il reste trente-deux tours : les Ferrari dominent la course jusqu'à présent en tête, alors que derrière Lewis Hamilton remet la pression sur Mark Webber - tout ça sous l'oeil attentif de Nick Heidfeld, en position de spectateur.

    Sortie de piste pour Takuma Sato au vingt-huitième tour. Le japonais arrive néanmoins à regagner la piste et poursuivre sa course. A l'avant, Lewis Hamilton et Nick Heidfeld restent coincer derrière Mark Webber. Les dépassements vont-ils se jouer à la faveur des dépassements ? Jarno Trulli confirme également la bonne forme de Toyota : l'italien suit le rythme de Heikki Kovalainen et ne lui concède qu'une seconde.

    Coup de théâtre au trentième tour : après son erreur de Melbourne, Felipe Massa est parti à la faute dans le deuxième secteur. Le brésilien a perdu l'arrière de sa monoplace et a terminé sa course dans le bac à graviers. Mauvais coup pour la Scuderia Ferrari qui avait le doublé à porter de mains...

    Un point sur le classement deux passages plus tard : Kimi Räikkönen possède 22''3 d'avance sur Robert Kubica, 40''1 sur Heikki Kovalainen qui ne précède Jarno Trulli que de cinq dixièmes. Mark Webber est à 52''5 et à huit dixièmes d'avance sur Lewis Hamilton et trois secondes sur Nick Heidfeld. Fernando Alonso est repoussé à près d'une minute.

    Il reste vingt tours : le ciel commence à devenir très sombre à certains endroits de la piste. Pendant ce temps, Kimi Räikkönen accentue la cadence en améliorant son meilleur temps en 1'35''405.

    On se prépare chez Ferrari : le champion du monde rentre au stand au trente-huitième tour et repart en pneus tendres. Il ressort derrière Robert Kubica qui prend ainsi la tête du Grand Prix. Mark Webber et Rubens Barrichello en font de même le passage d'après.

    Jarno Trulli et Anthony Davidson rentrent au quarantième tour, alors qu'au même moment le moteur de Sebastian Vettel casse. L'allemand occupait la douzième place. Mauvais week-end pour Toro Rosso par rapport à celui de Melbourne. Nick Heidfeld et Fernando Alonso ravitaillent juste après.

    Robert Kubica et Jenson Button effectuent son dernier arrêt au quarante-troisième tour. Les deux McLaren Mercedes n'ont toujours pas fait le plein en carburant. Mais cela ne tarde pas : Lewis Hamilton et Heikki Kovalainen rentrent dans l’allée des stands respectivement une et deux boucles plus tard.

    Décidément, comme à Melbourne, Rubens Barrichello semble avoir des problèmes avec la procédure de ravitaillements. Le brésilien reçoit une pénalité par les commissaires de course pour avoir dépassé la vitesse autorisée lors de sa rentrée aux stands.

    A dix tours de la fin, Kimi Räikkönen possède 19''9 sur Robert Kubica, 40''6 sur Lewis Hamilton, 48''1 sur Heikki Kovalainen, 54''4 sur Lewis Hamilton, 56''8 sur Nick Heidfeld, 64''4 sur Mark Webber et 66''2 sur Fernando Alonso.

    Deux batailles pour cette fin de course : Jarno Trulli qui voit son écart sur Lewis Hamilton fondre sous la chaleur malaisienne et Fernando Alonso qui n'est plus qu'à huit dixièmes de Mark Webber.

    Cinq ans après son premier succès en Formule 1 sur ce même circuit, Kimi Räikkönen s'est imposé à Sepang. Le champion du monde a réalisé une course parfaite, à l'inverse de son équipier Felipe Massa qui est parti à la faute et a abandonné. Robert Kubica et Heikki Kovalainen terminent sur le podium.

    Il reste à présent trois tours : Lewis Hamilton est revenu à moins de deux secondes de Jarno Trulli. Mais ça va être juste pour l'anglais de ravir la quatrième place à l'italien qui aligne meilleur tour personnel sur meilleur tour personnel.

    Kimi Räikkönen franchit le drapeau à damier. Cinq ans après son premier succès en Formule 1 sur ce circuit, le champion du monde s'impose de nouveau à Sepang. Robert Kubica décroche la deuxième place Heikki Kovalainen. Jarno Trulli, Lewis Hamilton, Nick Heidfeld, Mark Webber et Fernando Alonso complètent le top 8.



    Résultats de la journée
                 
    Cl.   Pilote Equipe Châssis M.T. Tours
    01 - Kimi Räikkönen Ferrari F2008 1h31'18''555 2
    02 - Robert Kubica BMW-Sauber F1.08 + 0'19''570 2
    03 - Heikki Kovalainen McLaren Mercedes MP4/23 + 0'38''450 2
    04 - Jarno Trulli Toyota TF108 + 0'45''832 2
    05 - Lewis Hamilton McLaren Mercedes MP4/23 + 0'46''548 2
    06 - Mark Webber Redbull Racing RB4 + 0'49''833 2
    07 - Nick Heidfeld BMW-Sauber F1.08 + 1'08''130 2
    08 - Fernando Alonso Renault R28 + 1'10''041 2
    09 - David Coulthard Redbull Racing RB4 + 1'16''220 2
    10 - Jenson Button Honda RA108 + 1'26''214 2
    11 - Nelson Piquet Renault R28 + 1'32''202 2
    12 - Giancarlo Fisichella Force India MJV-01 + 1 tour 2
    13 - Rubens Barrichello Honda RA108 + 1 tour 2
    14 - Nico Rosberg Williams FW30 + 1 tour 2
    15 - Anthony Davidson Super Aguri SA08 + 1 tour 2
    16 - Takuma Sato Super Aguri SA08 + 2 tours 2
    17 - Kazuki Nakajima Williams FW30 + 2 tours 2
    18 - Sebastian Vettel Toro Rosso STR2B + 17 tours 1
    19 - Felipe Massa Ferrari F2008 + 26 tours 1
    20 - Adrian Sutil Force India MJV-01 + 51 tours 0
    21 - Timo Glock Toyota TF108 + 55 tours 1
    22 - Sébastien Bourdais Toro Rosso STR2B + 55 tours 0


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :