• DES PNEUS PLUS VARIES EN 2009......

     Pour améliorer le spectacle

    Bridgestone envisage d’accroître la gamme de pneus qu’il fournira aux équipes à chaque course l’année prochaine dans le but d’augmenter le spectacle.

    Le manufacturier unique de pneumatiques doit effectuer ses derniers tests sur les pneus slicks au cours des prochains essais privés à Jerez, avant de soumettre ses plans pour 2009 à la Fédération Internationale de l’Automobile à la fin du mois d’août – et il a admit qu’il considère de changer son approche dans les composés de pneus fournis aux écuries.

    L’actuelle règlementation oblige les équipes à courir avec les deux types de pneus dont elles disposent à chaque Grand Prix – les tendres et les durs. Cependant, suite aux recommandations formulées par les équipes et des observateurs qui suggèrent que fournir une gamme plus variée de pneus améliorerait le spectacle, Bridgestone évalue maintenant quoi faire.

    Hirohide Hamashima, directeur du développement chez Bridgestone Motorsport, estime que l’une des options serait de fournir des pneus plus variés à chaque course. A Monaco, par exemple, le manufacturier japonais pourrait aligner des pneus super-tendres et medium en 2009, au lieu des super-tendres et tendres utilisés cette année.

    « Nous pensons sélectionner deux pneus de compositions différentes. Bien sûr, la spécification entre les slicks et les rainurés sera différente parce que les slicks seront plus tendres que les rainurés. Mais nous apporterons encore deux spécifications par course. Et comme actuellement tout le monde se plaint que la différence entre les deux est trop faible, nous réfléchissons à ce que nous devons faire, » déclare Hirohide Hamashima concernant les plans de Bridgestone pour 2009.

    La difficulté pour Bridgestone est d’aligner deux spécifications de pneus qui ne seront pas trop différentes car si un type de gommes se montre bien meilleur que l’autre sur un certain circuit, cela signifie que toutes les équipes suivront la même stratégie de pneus.

    Hirohide Hamashima est bien conscient que la marge de manœuvre est faible dans la sélection des spécifications : « Nous voulons prendre une gamme de spécifications un peu plus large qu’actuellement. Si la différence est trop grande, alors peut-être que les équipes se plaindront le vendredi. Si la différence est trop faible, elles se plaindront le dimanche ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :