•  « Il a sa propre chambre privée »

    Un porte-parole de Ferrari a confirmé que Felipe Massa était sorti de l'unité des soins intensifs de l'hôpital AEK de Budapest ce mercredi.

    « La situation la plus importante est que Felipe soit sorti des soins intensifs et est à présent dans sa propre chambre privée, » a déclaré le porte-parole.

    « Il parle plus ou moins normalement et il a réussi à faire quelques pas donc, d'un point de vue médical, tout va dans la bonne direction, » a ajouté Luca Colajanni, directeur de la communication de Ferrari.

    L'équipe de Maranello a confirmé que Michael Schumacher remplacera Felipe Massa le temps de sa convalescence.

    Dino Altman, médecin personnel du Brésilien, a pour sa part indiqué qu'il avait bon espoir que son pilote soit capable de revenir en Formule 1 dans un certain temps, précisant aux journalistes que Felipe Massa « ne semble pas avoir une blessure à long terme ».


    votre commentaire
  •  « Grande opportunité en Hongrie »

    Kimi Räikkönen estime que le Grand Prix de Hongrie sera l'une des meilleures chances de Ferrari de se battre à l'avant cette saison.

    Le Grand Prix de Monaco a été la meilleure course de l'année du Finlandais jusqu'à présent, et il estime que la nature similaire du Hungaroring, qui est un circuit fort sinueux tout comme les rues de la Principauté, s'avèrera également bien convenir à la Ferrari. Il pense que l'épreuve hongroise pourrait être cruciale alors que son équipe s'apprête à se concentrer sur 2010 peu de temps après.

    « La prochaine course sera définitivement la plus similaire à celle de Monaco. Cette année, nous avons gagné une place sur le podium à Monaco et c'est notre objectif pour Budapest. Nous étions capables de nous battre pour la pole [à Monaco] jusqu'aux derniers instants et je pense que si nous l'avions obtenue, la course se serait passée d'une manière complètement différente, » a déclaré Kimi Räikkönen.

    Mais il reconnaît qu'avec toutes les équipes ayant réalisé d'importants programmes de développement depuis Monaco, leur forme sur le circuit urbain en mai pourrait ne plus être la même ce week-end.

    « Nous réessayerons en Hongrie, mais ça sera difficile. La F60 devrait assez bien s'adapter au circuit, mais nous savons que toutes les autres équipes ont considérablement amélioré leur voiture après la course à Monaco, il y aura donc une compétition acharnée. Nous obtiendrons une meilleure image de la situation le vendredi matin après la première séance d'essais libres. »

    Stefano Domenicali, team principal de Ferrari, a révélé que son équipe concentrerait la plupart de ses efforts sur la voiture de 2010 « dans les prochaines semaines », et Kimi Räikkönen a admit que le reste de 2009 pourrait s'avérer difficile avec le développement de la décevante F60 en passe d'être arrêter.

    « Nous avons travaillé dur pour réduire l'écart que nous avions depuis le début entre nous et les leaders ; naturellement tous les autres ont aussi amélioré leur voiture. Par conséquent, avec le fait que nous ne pouvons pas faire d'essais cette année durant le championnat, c'est même plus difficile de récupérer du terrain. »

    « Comment la deuxième partie de saison ira dépend aussi de la décision de comment utiliser les ressources, car le travail sur la voiture de l'année prochaine est à présent déjà en plein essor. »


    votre commentaire
  •  Pour épauler Todt s'il est élu

    Prost envisage d'entrer à la FIA

    Le quadruple champion du monde Alain Prost déclare qu'il envisagerait la possibilité de jouer un rôle au sein de la FIA si son compatriote Jean Todt devenait le prochain président de la fédération.

    Il a indiqué au site sport365.com qu'il avait déjà discuté de la possibilité avec l'ancien team principal de Ferrari, qui est candidat à l'élection présidentielle de la FIA du 23 octobre contre le candidat indépendant Ari Vatanen.

    « Ari Vatanen est un très bon candidat, et Jean Todt est un excellent candidat. Le désavantage de Jean est que les constructeurs [de Formule 1] ne sont pas très contents de sa possible arrivée. Mais il y a également les automobiles clubs à prendre en compte, la sécurité, la mobilité, l'environnement... en somme, une quantité énorme de travail, » a déclaré Alain Prost.

    Le Français a soulevé la perspective que « d'autres candidats » pourraient rejoindre Ari Vatanen et Jean Todt pour succéder à Max Mosley, mais il a catégoriquement exclu la possibilité qu'il puisse se porter lui-même candidat : « De plus, si Jean est là, je ne m'opposerais jamais à lui. »

    Alain Prost a cependant indiqué qu'il pourrait être intéressé par un rôle qui traiterait uniquement des aspects sportifs de la FIA : « S'il y a quelque chose où je pourrais apporter mon aide, ce serait sur les dossiers de la Formule 1 et du sport. Nous devrons voir ce qui va se passer dans deux ou trois mois. »

    Interrogé s'il pouvait travailler aux côtés de Jean Todt s'il était élu président, Alain Prost a répondu : « Peut-être. C'est quelque chose dont nous avons déjà parlé mais ça ne peut pas être décidé à l'heure actuelle. »


    votre commentaire
  •  2 millions d'euros pour Toro Rosso

    Les débuts de Jaime Alguersuari en Formule 1 ont été facilités par deux sponsors espagnols majeurs du jeune pilote.

    Il est supposé que Toro Rosso annoncera ce lundi que Jaime Alguersuari remplacera Sébastien Bourdais pour le Grand Prix de Hongrie et le reste de la saison.

    Les médias espagnols affirment que les sponsors du jeune pilote de 19 ans ont apporté deux millions d'euros à l'écurie de Faenza, ce qui garantit à Jaime Alguersuari d'être au volant de la Toro Rosso pour les deux prochains Grands Prix.

    Même si l'équipe décide de ne pas le conserver après Valence, elle pourrait garder les sponsors de l'Espagnol précise Diario AS.

    Le pilote d'essai de Ferrari et ami de Jaime Alguersuari, Marc Gene, ne se voile pas la face et admet que son compatriote rencontrera « les débuts les plus difficiles de l'histoire » de la Formule 1.

    « Jaime est prêt, mais beaucoup de facteurs vont jouer contre lui, » a déclaré le récent vainqueur des 24h du Mans.

    Il rajoute que le fait que Jaime Alguersuari n'ait jamais roulé sur circuit dans une Formule 1 et qu'il débutera sa carrière en Hongrie sur un tracé des « plus difficiles » ne facilitera pas la tâche de l'Espagnol.


    votre commentaire
  •   « Une action en justice est possible »
     

    Sébastien Bourdais a réagi cet après-midi sur son licenciement de chez Toro Rosso confirmé ce matin dans un communiqué de presse de l'équipe.

    Après une saison et demie en Formule 1, le seul pilote Français du plateau quitte la catégorie reine par la petite porte après 27 Grands Prix disputés et six points inscrits. Malgré ses quatre titres en Champ Car, Sébastien Bourdais n'a pas su se faire une place en Formule 1.

    Il a maintenant réagi à la décision de Toro Rosso de le mettre à pied en faisant part de sa frustration, affirmant qu'une action en justice n'était pas à exclure car l'équipe n'a pas selon lui respecté ses obligations contractuelles.

    « Je suis déçu et choqué par la décision qu'a prise la Scuderia Toro Rosso de ne plus m'autoriser à piloter pour elle jusqu'à la fin de la saison, » déclare Sébastien Bourdais sur son site officiel.

    « J'estime qu'en opérant ce choix, l'équipe n'a pas respecté ses obligations contractuelles envers moi. Je pense également que rien dans mon attitude, sur la piste comme en dehors, n'a pu justifier cette décision. Celle-ci est une violation évidente des obligations de la Scuderia Toro Rosso selon le contrat en place. Par conséquent, j'ai demandé à mes avocats d'étudier la situation, y compris la possibilité d'engager une action en justice. »

    Sébastien Bourdais se dit également déçu de ne pas pouvoir faire ses preuves au volant de la STR4 en Hongrie qui sera dotée de nombreuses améliorations, estimant qu'il aurait pu atteindre des résultats satisfaisant avec ce nouveau package.

    « Il est très frustrant de devoir renoncer à disputer le Grand Prix de Hongrie car l'équipe est censée y disposer d'un grand nombre de nouveautés techniques destinées à résoudre une partie des difficultés qu'elle a rencontrées jusqu'à présent. Je suis convaincu que si j'avais eu la possibilité de piloter une voiture équipée de ces développements, j'aurais pu obtenir des résultats satisfaisants. »

    Le Français a finalement tenu à adresser un message à ses fans, précisant qu'il n'avait pas l'intention de renoncer à sa carrière en Formule 1 si facilement.

    « Je tiens enfin à remercier tous mes fans pour leur soutien et à les rassurer sur ma motivation, qui est intacte. Je reste très impliqué dans mon projet F1, celui pour lequel j'ai renoncé à ma carrière aux Etats-Unis. »


    votre commentaire
  •  « Il n'a pas répondu à nos attentes »

    Toro Rosso a officiellement confirmé que Sébastien Bourdais quittera l'équipe avec effet immédiat et ne participera pas au Grand Prix de Hongrie la semaine prochaine.

    Le team principal de l'écurie Franz Tost a déclaré que la relation n'avait pas produit les résultats attendus par l'équipe, et que par conséquent le quadruple champion du monde de ChampCar sera remplacé.

    « Lors de la seconde année de Sébastien avec nous, le partenariat n'est pas arrivé à la hauteur de nos attentes et nous avons par conséquent décidé de le remplacer à partir de la prochaine manche du championnat du monde, le Grand Prix de Hongrie, » a déclaré Franz Tost.

    Sébastien Bourdais a fait ses débuts en Grand Prix avec Toro Rosso la saison dernière, marquant cinq points au total pour terminer à la 17ème place du championnat.

    Cette saison, le Français a eu du mal à atteindre les performances de son équipier débutant Sébastien Buemi, qui l'a dominé sept fois en neuf courses.

    Sébastien Bourdais, le seul pilote Français sur la grille, devient le premier pilote à être remplacé cette saison.

    L'équipe a ajouté qu'elle confirmera son deuxième pilote en temps utile. Sébastien Bourdais devrait être remplacé par l'Espagnol Jaime Alguersuari, qui deviendra le plus jeune pilote à courir en Formule 1 en Hongrie.


    votre commentaire
  •  Selon la presse italienne

    Après la presse espagnole, c'est à présent aux médias écrits italiens de révéler que Fernando Alonso devrait être confirmé par Ferrari d'ici la fin de cette année.

    La nouvelle est rapportée par le quotidien sportif Gazzetta dello Sport ainsi que le magazine Autosprint. La dernière édition de ce dernier arbore sur sa couverture un Fernando Alonso portant une combinaison rouge et la mention 'Alonso sera un pilote Ferrari à partir du 15 novembre'.

    La Gazzetta dello Sport, qui avait déjà révélé fin 2008 que Fernando Alonso avait signé un contrat avec Ferrari, prétend que l'accord de l'Espagnol porterait sur deux ans plus une option pour trois années supplémentaires. Le contrat aurait été conclu l'été dernier mais Ferrari aurait « décidé de garder ça totalement secret », probablement car ses pilotes actuels Felipe Massa et Kimi Räikkönen sont sous contrat jusqu'à fin 2010.

    Le quotidien italien ajoute que Kimi Räikkönen a été informé par ses avocats d'insister auprès de Ferrari d'honorer son contrat, ce qui veut dire que si l'équipe de Maranello veut le remplacer, elle devra lui verser son salaire de 28 millions d'euros l'année prochaine.


    votre commentaire
  •  Avantage aux pilotes Red Bull ?

    Comme à Silverstone, la météo pourrait à nouveau jouer en la faveur de Red Bull Racing ce week-end au Nürburgring.

    Les températures pour le Grand Prix d'Allemagne devraient selon les prévisions rester en dessous des 20 degrés pour l'ensemble des trois journées de compétition, ce qui ne conviendrait pas à la BGP 001 en raison du style de pilotage peu agressif de Jenson Button. De la pluie est également possible dans la région capricieuse d'Eifel.

    Sous un temps frais à Silverstone il y a presque trois semaines, Sebastian Vettel et Mark Webber avaient dominé le week-end en y réalisant le doublé. Le jeune Allemand avait ainsi repris sept points à Jenson Button au championnat.

    Mais certains observateurs estiment que la nature du circuit de Silverstone, comportant beaucoup de virages rapides, n'a pas permis à Brawn GP d'afficher sa supériorité lors des freinages, et que Red Bull Racing aura du mal à répéter sa dominance britannique au Nürburgring.

    Mark Webber espère avoir un autre solide week-end pour Red Bull Racing, mais il n'est pas sûr que l'avance de 28,5 points de Jenson Button par rapport à lui et de 25 longueurs sur son équipier Sebastian Vettel puisse être rattrapée d'ici la fin de la saison.

    « De la manière dont il pilote, je ne vois pas Jenson perdre la bataille. S'il perd le titre mondial maintenant, ce sera dû à un problème de l'équipe, pas de lui, » a déclaré l'Australien dans sa dernière chronique pour la BBC.


    votre commentaire
  •  

     Elle refuse de s'engager sur les coûts

    L'Association des Equipes de Formule 1 (FOTA) a quitté une réunion technique avec la FIA sur la future règlementation ce mercredi, réalimentant les doutes sur la force du récent accord de paix.

    La FIA a tenu l'une de ses réunions régulières du Groupe Technique de Travail au Nürburgring pour tenter de finaliser la règlementation de Formule 1, après l'accord pour abandonner le très controversé budget plafonné.

    La réunion comprenait les représentants de toutes les équipes actuelles, ainsi que des nouvelles écuries USF1, Campos Meta et Manor Grand Prix. Certains progrès avaient été réalités pour laisser tomber la règlementation spécifique au budget plafonné introduite le 29 avril.

    Cependant, les équipes n'ont pas pu se mettre d'accord sur une limite de poids minimum des monoplaces pour 2010, et il n'y a également pas eu de point final sur l'accord juridiquement contraignant pour réduire les coûts.

    Parmi le plus intéressant, cependant, juste un jour après que la FIA ait indiqué à la FOTA qu'elle ne pouvait pas finaliser la règlementation sans l'accord des équipes non membres, les huit écuries impliquées dans l'organisation ont quitté la réunion quand il leur a été demandé de fournir des remarques sur des changements supplémentaires à la règlementation qu'il espère voir mise en place.

    Un communiqué de la FIA, détaillant la réunion, a indiqué : « Après la décision du Conseil Mondial du 24 juin de revenir sur la préversion du 29 avril des règlements sportif et technique 2010 de Formule 1, la FIA a rencontré aujourd'hui les équipes qui se sont inscrites au championnat 2010 pour obtenir leur accord sur ces changements. »

    « Tous les changements ont maintenant été approuvés sous réserve seulement du maintien du poids minimum à 620 kg et de la signature d'un accord juridiquement contraignant entre toutes les équipes participant en 2010 pour réduire les coûts au niveau du début des années 90 dans les deux ans, comme promis par le représentant de la FOTA à Paris le 24 juin. »

    « Les huit équipes de la FOTA étaient invitées à participer à la réunion pour discuter de leurs propositions supplémentaires pour 2010. Malheureusement, aucune discussion n'a été possible car la FOTA a quitté la réunion. »

    La décision de la FOTA de quitter la réunion n'a pas encore été expliquée, mais elle a renouvelée les craintes qu'il subsiste encore des différences majeures sur la façon dont elle envisage l'avenir de la Formule 1 par rapport à celle de la FIA.

    Le président de la FIA Max Mosley a déjà déclaré à la FOTA qu'il envisageait de se représenter à nouveau à la présidence en octobre à la lumière de ce qu'il estime être des commentaires délibérément trompeurs faits aux médias sur l'accord qu'ils ont passé le mois dernier pour éviter la menace d'un championnat parallèle.


    votre commentaire
  •  Par son public et les améliorations

    Sébastien Vettel estime que les améliorations supplémentaires sur sa Red Bull Racing RB5 ainsi que l'avantage de courir à domicile contribueront à ses chances de décrocher une victoire devant ses fans lors du Grand Prix d'Allemagne de ce week-end.

    Fort de sa victoire à Silverstone le mois dernier, Sebastian Vettel fera probablement face à une plus forte équipe Brawn GP au Nürburgring - avec des virages plus étroits avantageant la monoplace de ses adversaires.

    Cependant, avec Red Bull Racing n'ayant pas arrêté de pousser sur son développement malgré l'énorme amélioration apportée au Grand Prix de Grande-Bretagne, Sebastien Vettel s'attend également à bénéficier de la force supplémentaire qu'il pourra tirer de ses fans.

    Quand il lui a été demandé s'il pouvait tirer avantage de courir sur ses terres, Sebastian Vettel a déclaré : « Oui, je dirais que c'est comme un match de football quand vous jouez à domicile. Vous vous donnez toujours à 100%, mais dans une course à domicile vous êtes même plus motivé, car à domicile vous vous sentez à l'aise. »

    « Pas loin du Nürburgring, à Kerpen, j'ai beaucoup appris grâce à l'expérience du kart ce qui est pourquoi j'ai beaucoup d'amis dans cette région. Lors des 90 minutes de la course, je ne pense pas au pays dans lequel je suis, car je suis concentré sur la course. Mais avant et après, c'est spécial car être à domicile est le meilleur endroit où rester. »

    Red Bull Racing a haussé son rythme suite à un impressionnant lifting de sa voiture à Silverstone, et est bien consciente que depuis ça elle pourrait à présent être de retour dans la lutte pour le titre. Il est donc vital que l'équipe continue à pousser. Sebastian Vettel a confirmé que davantage d'améliorations pouvaient être attendues cette fois-ci.

    « Les gars à l'usine travaillent dur, nous avons donc de nouvelles parties à chaque course. »

    Tant Red Bull Racing que Brawn GP estiment que la course de ce week-end fournira un indicateur clé sur la façon dont la bataille pour le championnat sera serrée à partir de maintenant.

    Les équipes suspectent que les évènements à Silverstone relevaient plus des caractéristiques du circuit et étaient sous-jacentes aux conditions météorologiques plutôt qu'à un changement de la hiérarchie.

    Les températures plus chaudes et un nombre plus normal de virages à moyennes-basses vitesses au Nürburgring fourniront une image plus claire de la forme des deux écuries en marge de la deuxième partie de la saison.


    votre commentaire
  •  « On perd du temps à y répondre »

    Ferrari n'a une nouvelle fois pas démenti les rumeurs indiquant l'arrivée de Fernando Alonso à Maranello, après que le quotidien sportif espagnol Diario AS ait rapporté hier que le double champion du monde sera confirmé pour cinq ans lors du Grand Prix d'Italie.

    « Nous ne pouvons pas perdre notre temps à répondre à chaque rumeur. Tout le monde doit se souvenir du fait que Felipe Massa et Kimi Räikkönen sont ici jusqu'à fin 2010 en vertu de leur contrat. C'est tout ce qui compte, » a déclaré Luca Colajanni à la Gazzetta dello Sport.


    votre commentaire
  •  Selon la presse espagnole...
     

    Le quotidien sportif espagnol Diario AS rapporte que Fernando Alonso serait confirmé le 11 septembre prochain pour une durée de cinq ans chez Ferrari. Cette date correspond au vendredi du Grand Prix d'Italie, le moment pendant lequel la Scuderia choisit traditionnellement d'annoncer les contrats passés avec ses pilotes.

    Fernando Alonso est actuellement sous contrat jusqu'à fin 2010 avec Renault, tout comme les pilotes actuels de Ferrari, Felipe Massa et Kimi Räikkönen.

    Le journal espagnol rapporte que Ferrari devrait organiser à la fin de la saison une grande exhibition à Valence pour la venue de Fernando Alonso et de son nouveau sponsor espagnol Banco Santander à Maranello. Cela devrait avoir lieu en novembre.


    votre commentaire
  •  « Après la course d'Allemagne »

    Ferrari a perdu tout espoir de bons résultats cette saison qu'elle changera bientôt sa concentration sur la voiture de 2010, avec sa F60 actuelle qui n'a pas réussi à être dans le match pour les victoires face à Brawn GP et Red Bull Racing.

    Avec Felipe Massa et Kimi Räikkönen ayant juste décroché un podium jusqu'à présent cette saison, l'équipe a peu de chance de renverser la tendance à temps pour se battre pour le titre.

    Et c'est pourquoi le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a suggéré que son écurie commencera bientôt à changer ses efforts pour être sûre que leur monoplace de 2010 sera compétitive.

    « Je suis convaincu que nous pouvons améliorer notre performance lors des prochaines courses, mais ayant dit cela, il est très difficile, voire impossible, de changer réellement de façon spectaculaire la voiture lors de la saison sans essais, » a déclaré Luca di Montezemolo sur le site officiel de Ferrari.

    « Quand vous avez une voiture au début de la saison avec certaines caractéristiques, il est difficile de la changer durant la saison entre une course et l'autre. Mais je suis très convaincu que nous pourrons améliorer nos performances lors de la prochaine course, et ensuite nous serons totalement concentrés sur la voiture de l'année prochaine, sans KERS, avec une règlementation claire après l'important accord que nous avons été très satisfaits de trouver avec la FIA la semaine dernière. »

    Luca di Montezemolo a une nouvelle fois blâmé l'incertitude du début de saison sur le double diffuseur pour avoir joué un rôle dans les difficultés de Ferrari cette saison.

    « Malheureusement, nous avons débuté la saison avec une règlementation sombre. Il est difficile de donner une interprétation correcte, et la preuve est qu'il y a trois équipes qui ont remportées les derniers championnats du monde de Formule 1 - comme Ferrari, McLaren et Renault qui ont faites la même interprétation de la règlementation, et elles ne sont pas aussi compétitives qu'avant. »

    « C'est l'une des raisons de notre combat, avoir une règlementation plus stable, plus claire, plus transparente, et nous avons fait la voiture avec le KERS, ça signifie plus de poids sur la voiture et beaucoup d'autres équipes n'ont pas fait le KERS. Si la fédération veut donc introduire le KERS, ça doit être la même chose pour tout le monde. A présent, je pense qu'il est temps de revenir à une règlementation claire. »


    votre commentaire
  • « Nous surpassons Ferrari »

    Un optimiste Nico Rosberg estime que Williams peut maintenant viser de refaire son retard sur Ferrari, à en juger par les progrès encourageants réalisés avec leur voiture cette saison.

    L'Allemand est ravi du rythme de développement que son équipe a produit jusqu'à présent cette saison et ne voit aucune raison pour laquelle l'écurie ne pourrait pas à présent refaire son retard sur Ferrari au championnat des constructeurs.

    « C'est bien de voir que ces dernières années, nous étions à l'arrière, et que cette année nous surpassons des équipes comme Ferrari en développement. C'est donc vraiment sympa à voir, en particulier avec le budget que nous avons, c'est fantastique. Cela représente vraiment beaucoup l'efficacité et la bonne gestion et tout le reste, » a déclaré Nico Rosberg.

    « Nous sommes à présent cinquième au championnat des constructeurs, en battant McLaren, et cela devrait nous mettre dans une bonne position pour attaquer Ferrari qui est encore devant nous si nous avons de bonnes courses. »

    Nico Rosberg déclare qu'il a été impressionné par la façon dont Williams s'est conduite cette année - avec l'équipe tirant les leçons d'une saison 2008 difficile pour vraiment faire de grands progrès.

    « C'est très satisfaisant oui. Lors des dernières courses, nous nous sommes développés plus forts que n'importe qui - peut-être à l'exception de Red Bull qui fait de gros progrès - ce qui est très sympa à voir. Cela me rend heureux aussi de savoir ça. »

    « Il y a eu une petite inquiétude qu'à mesure que cette saison avançait, nous ne tirerions pas le meilleur du début de la saison - nous n'étions pas loin, mais nous pouvions faire mieux, et peut-être que nous avons manqué l'opportunité de faire quelque chose de spécial. Mais il semble que nous aurons beaucoup plus de chances. »

    Et avec Nico Rosberg qui réfléchit actuellement sur ses options pour son futur, il admet que les progrès de Williams cette saison rendent sa décision sur ce qu'il fera en 2010 beaucoup plus difficile à prendre.

    « C'est vraiment très difficile à l'heure actuelle. L'équipe se comporte très bien, et je me sens à l'aise dans l'équipe aussi évidemment. C'est une chouette équipe de laquelle faire partie, et ils le méritent aussi. C'est sympa d'obtenir quelques résultats. C'est bon. »


    votre commentaire
  •  Malgré le changement de règlement

    Le bannissement des ravitaillements en Formule 1 semble certain d'être introduit l'année prochaine  malgré que la discipline utilisera la règlementation de 2009 l'an prochain.

    Dans le cadre de l'accord passé entre l'Association des Equipes de Formule 1 (FOTA) et la FIA plus tôt cette semaine, il a été convenu que les changements de règlementation introduits en 2010 étaient abandonnés - avec le règlement de cette année qui sera conservé pour une autre saison.

    Même si le retour à la règlementation de cette année a été fait pour abandonner l'introduction du budget plafonné en 2010, cela a aussi pour effet d'annuler les changements qui avaient été convenues avec les équipes - comme le bannissement des ravitaillements.

    Une source de la FOTA a confirmé que le travail était actuellement en cours pour voir quelles modifications devaient être apportées à la règlementation de 2010 - avec le bannissement des ravitaillements qui sera certainement mis en place.

    La source a déclaré : « Il y aura quelques amendements à la règlementation qui doivent être acceptés unanimement. Il s'agira des ravitaillements et d'autres choses, et cela devrait être réalisé dans les semaines à venir. »

    Les équipes ont poussé pour le bannissement des ravitaillements en raison de l'énorme coût du transport de l'équipement de ravitaillement autour du monde, et le fait que les stratégies apportent à présent peu pour améliorer le spectacle.


    votre commentaire
  •  « Je ne l'exclurais pas »

    Avec le président de la FIA Max Mosley qui quittera ses fonctions en octobre, l'attention est déjà tournée sur son successeur qui sera en charge de la gouvernance de la Formule 1.

    La décision du Britannique de 69 ans de confirmer officiellement ce mercredi qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat a été interprétée comme une partie de l'accord obtenu avec la FOTA, et il a déclaré hier : « Si la personne qui me succédera sera plus à leur goût reste à voir. »

    Le candidat le plus évident est le président de l'automobile club de Monaco, Michel Boeri, qui en tant que président du Sénat de la FIA a immédiatement pris le rôle de Max Mosley pour les relations avec les équipes de Formule 1.

    Mais Max Mosley a déclaré au magazine allemande Auto Motor und Sport : « Je ne peux pas imaginer que [Michel] Boeri soit intéressé par le poste [de président de la FIA]. Il est aussi trop vieux. »

    Dans la presse allemande, le vice-président de la FIA Hermann Tomczyk a lui-même exclu qu'il envisageait la présidence de la fédération.

    Jean Todt, ancien administrateur délégué de Ferrari, a longtemps été cité comme candidat et Max Mosley s'est exprimé sur cette possibilité en indiquant : « Je n'aimerais pas l'exclure. »

    Parmi de nombreuses équipes de Formule 1, Jean Todt est peu susceptible d'être un bon choix, mais Max Mosley a souligné que les écuries n'avaient pas leur mot à dire. Lui, cependant, oui.

    « S'il y a plus d'un candidat, alors je donnerai une recommandation. »


    votre commentaire
  •  La FIA publie la liste définitive

    La FIA a confirmé les 13 équipes qui courront en Formule 1 la saison prochaine, après qu'un accord ait été trouvé entre la fédération et l'Association des Equipes de Formule 1 (FOTA) ce mercredi.

    Après des discussions capitales avant la réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile à Paris, la FIA a accepté les exigences de la FOTA afin de mettre fin aux menaces d'un championnat parallèle.

    La décision signifie que toutes les 10 équipes actuelles sont maintenant inscrites au championnat de l'année prochaine ainsi que Campos Meta, Manor Grand Prix et Team US F1.

     

    Liste des participants à la saison 2010
       
    Equipe Constructeur
    Scuderia Ferrari Marlboro Ferrari
    Vodafone McLaren Mercedes McLaren Mercedes
    BMW Sauber F1 Team BMW Sauber
    Renault F1 Team Renault
    Panasonic Toyota F1 Team Toyota
    Scuderia Toro Rosso STR TBA
    Red Bull Racing Red Bull Racing TTBA
    AT&T Williams Williams Toyota
    Force India F1 Team Force India Mercedes
    Brawn GP Formula One Team* Brawn TBA
    Campos Grand Prix Campos Cosworth
    Manor Grand Prix Manro Cosworth
    Team US F1 Team US F1 Cosworth

    votre commentaire
  •  La FIA renonce au budget plafonné

    L'Association des Equipes de Formule 1 (FOTA) abandonnera officiellement ses plans d'un championnat parallèle demain après avoir atteint un accord capital avec la FIA.

    Après d'ultimes discussions entre le président de la FIA Max Mosley, le président de la FOTA Luca di Montezemolo et le grand argentier de la Formule 1 Bernie Ecclestone, un accord a été trouvé qui engage les équipes dans la discipline jusqu'en 2012.

    Les membres de la FOTA allaient mettre en oeuvre leur projet d'un championnat parallèle lors d'une réunion à Bologne demain, mais après sa victoire en obtenant l'accord de la FIA et Bernie Ecclestone sur ses exigences qui conserve ses huit membres en Formule 1, elle se réunira à présent pour discuter à la place des dernières réductions de coûts à ajouter à sa règlementation pour 2010 et abandonner sa discipline parallèle.

    L'accord entre la FIA et la FOTA a été confirmé ce mercredi après-midi, quand la FIA a annoncé que son budget plafonné prévu pour 2010 avait été abandonné, et que la règlementation des réductions de coûts proposée par la FOTA sera introduite.

    Afin d'aider les nouvelles équipes, une aide technique sera offerte à Campos Meta, Manor Grand Prix et Team US F1 par les plus importantes équipes de Formule 1.

    Le communiqué de la FIA a indiqué : « Dans le cadre de cet accord, les équipes réduiront, dans les deux ans, les coûts de compétition dans le championnat au niveau du début des années 90. Les équipes des constructeurs ont accepté d'assister les nouveaux arrivants pour 2010 en leur fournissant une aide technique. »

    Suite à l'accord avec la FIA, la FOTA a accepté de reconnaître la position de la FIA comme autorité de régulation de la Formule 1, ajoutant qu'un nouvel Accord Concorde avait été accepté en principe pour garder toutes les équipes dans la discipline jusqu'en 2012 et, après la renégociation, il est espéré au-delà.

    « Les équipes des constructeurs ont en outre accepté le rôle permanent et continu de la FIA comme autorité de régulation de la discipline. Ils ont également accepté les accords commerciaux pour le championnat du monde de Formule 1 de la FIA jusqu'en 2012 et ont accepté de renégocier et d'étendre ce contrat avant la fin de cette période, » a ajouté le communiqué.

    « Toutes les équipes adhéreront à une version améliorée des dispositions de gouvernance de l'Accord Concorde de 1998. »

    En outre, étant donné qu'il est clair que la FOTA n'essaye pas d'usurper l'autorité de la FIA, le président de la FIA Max Mosley a accepté de ne pas se porter candidat pour sa réélection en octobre prochain.


    votre commentaire
  • USF1 prête à quitter la F1

    Malgré que son inscription ait été acceptée par la FIA pour le championnat du monde de Formule 1 de l'année prochaine, USF1 a indiqué qu'elle rejoindra la discipline de la FOTA si les équipes créaient leur propre série.

    L'équipe américaine souhaite en effet courir avec les meilleures équipes au monde, même si cela signifie quitter la Formule 1. Prodrive, l'écurie recalée par la FIA pour 2010, est également en contact avec la FIA pour participer à son propre championnat.


    votre commentaire
  •  91% approuvent la scission

    Selon un sondage réalisé par la chaîne de télévision italienne Sky Italia, 91 pour cents des personnes interrogées soutiennent les actions de l'Association des Equipes de Formule 1 (FOTA).

    Ces dernières heures, plusieurs membres de la FOTA ont précisé que l'association était décidée à lancer son championnat, indiquant que des réunions pour le préparer débuteront dès cette semaine.

    Les rumeurs d'un calendrier de 17 courses pour 2010 ont également fait le tour du paddock de Silverstone dimanche.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique