• Force India a accepté de le libérer

    Giancarlo Fisichella sera le second pilote Ferrari à partir du Grand Prix d'Italie, après qu'il ait été libéré par Force India ce jeudi.

    Après des jours de spéculation sur l'équipier de Kimi Räikkönen maintenant que Felipe Massa ne reprendra pas la compétition avant 2010, Force India a confirmé que Giancarlo Fisichella changerait d'équipe à partir de Monza. L'équipe a déclaré que les discussions avec Ferrari avaient débuté au cours des dernières 24 heures, une fois qu'il est devenu clair que Felipe Massa ne reviendrait pas cette saison.

    Vijay Mallya, copropriétaire de Force India, a déclaré : « Giancarlo est son manager m'ont approché hier avec la proposition de Ferrari. Pour tout pilote italien, un baquet de titulaire chez Ferrari est un rêve de longue date et pour Giancarlo ce n'était pas une exception. Personne ne devrait s'opposer à cela. En outre, l'accord sécurisera le futur à long terme de Giancarlo avec Ferrari et il serait incorrect de mettre ça en péril, en particulier quand Giancarlo a apporté une contribution si vitale à Force India. »

    Force India a des dettes auprès de Ferrari, remontant à leur contrat pour la fourniture de moteurs clients qui s'est terminé l'année dernière, mais Vijay Mallya a déclaré que les facteurs commerciaux n'avaient pas joué un rôle dans sa décision.

    « Nous aimerions insister sur le fait que nous n'avons pas accepté un accord financier avec Ferrari. Cet accord a été pris de bonne foi et pour le bien de Giancarlo et du sport en général. Un pilote italien compétitif dans une Ferrari pour Monza est une histoire positive pour la Formule 1, qui ne peut seulement qu'élever l'image de la discipline dans ces moments difficiles. »

    « Nous aimerions remercier Giancarlo pour toute son aide lors de la dernière saison et demie et pour nous avoir apporté nos premiers points en championnat du monde le week-end dernier. Il a fait partie intégrante de l'équipe et nous lui devons une grande part pour son implication en coulisse et la performance en-dehors de la piste. Nous lui souhaitons tout le meilleur pour le futur. »

    « Pour Force India, cette discipline est un effort d'équipe et enlever une partie, même une partie importante, n'affectera pas significativement notre performance. La compétitivité de l'équipe montrée en Belgique était le résultat d'un travail acharné à l'usine et en soufflerie, et nous avons des développements supplémentaires à venir pour les dernières courses, nous sommes donc convaincus que cette lancée peut être maintenue. Nous attendons avec impatience de réaliser une solide fin de saison. »


    Force India n'a pas pris de décision sur le remplaçant de Giancarlo Fisichella pour le reste de la saison, même si Vitantonio Liuzzi devrait être titularisé.


    votre commentaire
  •  « Je leur souhaite le meilleur »

    Giancarlo Fisichella a remercié son ancienne équipe Force India pour avoir accepté de le libérer de son contrat afin qu'il puisse réaliser son rêve et de courir pour Ferrari.

    L'Italien a été confirmé aux côtés de Kimi Räikkönen pour le reste de la saison 2009 maintenant que Felipe Massa ne sera pas assez remis pour revenir avant l'année prochaine.

    Parlant de son arrivée à Maranello, Giancarlo Fisichella a déclaré : « Je suis très reconnaissant envers Vijay Mallya de m'avoir permis cette opportunité de piloter pour l'équipe Scuderia Ferrari Marlboro. »

    « Il est vrai que ça a toujours été une ambition de faire ça, et pour Vijay, avoir permis que cela se réalise est très généreux. J'espère à mon tour que j'ai aidé Force India à grandir et être sur la bonne voie pour atteindre leurs propres objectifs. Il y a maintenant une équipe très compétitive et je leur souhaite tout le meilleur. »

    L'arrivée de Giancarlo Fisichella chez Ferrari arrive dans la foulée du meilleur résultat obtenu pour Force India en Formule 1, en ayant décroché la pole position et la seconde place au Grand Prix de Belgique.


    votre commentaire
  •  Pour faire appel à Fisichella

    Vijay Mallya, propriétaire de Force India, insiste sur le fait qu'il n'y a pas encore eu de contacts de la part de Ferrari pour que Giancarlo Fisichella remplace Luca Badoer dès Monza.

    Giancarlo Fisichella est le favori pour devenir le nouvel équipier de Kimi Räikkönen chez Ferrari jusqu'à ce que Felipe Massa soit assez bien pour revenir - même si une décision finale dépend du résultat des examens médicaux que le Brésilien passe à Miami aujourd'hui.

    Une fois que les résultats des tests seront connus, Ferrari décidera alors ce qu'elle fera - une annonce étant susceptible d'avoir lieu dans les prochaines 24 heures. Même s'il est bien conscient des rumeurs entourant Giancarlo Fisichella, Vijay Mallya a refusé de spéculer sur ce qu'il ferait si Ferrari appelait son pilote.

    « Je ne peux pas commenter. Ferrari n'est pas venue me voir, [Giancarlo] Fisichella n'est pas venu me voir. Son manager n'est pas venu me voir. Ceci est tout simplement de la spéculation, » a déclaré Vijay Mallya.

    « [Giancarlo] Fisichella fait partie de l'équipe. Son expérience a énormément aidé les ingénieurs dans le développement de la voiture et il est un membre très précieux de mon écurie. Je suis sûr qu'il est très fier et satisfait de sa propre performance en Belgique, et de la voiture que nous lui avons donné à piloter. »


     Force India a encore des dettes en suspens suite à son précédent contrat avec Ferrari pour la fourniture de moteurs, et il n'est pas clair quelle influence cela aura sur les négociations entre les deux équipes concernant Giancarlo Fisichella.


    votre commentaire
  •  Pris dans l'accident des Combes

    Les commissaires du Grand Prix de Belgique ont décidé qu'aucune action n'était nécessaire après les accidents du premier tour, aux Combes, qui ont mis fin à la course de quatre pilotes.

    Les stewards ont investigué les accidents séparés impliquant Romain Grosjean et Jenson Button, et Lewis Hamilton et Jaime Alguersuari. Et ils ont jugé ces deux accidents comme étant juste des incidents de course et aucune action n'a été prise.


    votre commentaire
  • « Je veux vraiment y courir »

    Luca Badoer a déclaré qu'il voulait vraiment courir à Monza, en remplacement de Felipe Massa, dans deux semaines.

    Auteur de deux premiers Grands Prix discrets, et vivement critiqué par la presse internationale pour ses performances en piste, l'Italien ne prête pas attention aux critiques et espère courir pour son Grand Prix à domicile en Italie.


    « Aujourd'hui, j'ai fait de mon mieux. Malheureusement, au premier virage après le départ, j'ai fait un plat sur les pneus avant et j'ai donc toujours eu des vibrations tout au long du premier relais. Une fois que les pneus ont été changés, la situation s'est améliorée, mais la performance du composé dur n'était pas aussi bonne que celle du tendre, »
    a déclaré Luca Badoer après la course de Spa-Francorchamps, où il a terminé dernier au 14ème rang.

    « J'ai encore haussé mon niveau de performance à nouveau et je veux vraiment courir à Monza, l'un des circuits que je connais le mieux, avec Fiorano et Mugello. Je suis très content pour Kimi et l'équipe : c'est une victoire fantastique, ce qui était juste ce dont nous avions besoin à ce stade de la saison. »


    Ferrari a déclaré plus tôt qu'elle ne prendra aucune décision sur le remplaçant de Felipe Massa avant de connaître les résultats des examens médicaux que passera le Brésilien demain à Miami. Ils donneront une indication claire sur la durée de sa convalescence.


    votre commentaire
  • Kimi Räikkönen, roi des Ardennes !

    Kimi Räikkönen a mis fin à une saison noire pour son équipe Ferrari, en s'imposant pour la quatrième fois à Spa-Francorchamps. Giancarlo Fisichella inscrit de la plus belle des manières les premiers points de Force India, en décrochant la deuxième place sur le podium devant Sebastian Vettel.


    Résumé de la course :

    La météo est assez clémente pour le Grand Prix de Belgique avec le mercure s'élevant à 17°C dans l'air et 32°C en piste. L'humidité s'élève à 48% avec une force du vent à 2,8 m/s.

    A l'extinction des feux rouges, Rubens Barrichello reste coincé sur la grille de départ et perd une dizaine de position. Quelques touchettes sont à dénombrer dans le premier virage à la Source avec Adrian Sutil et Lewis Hamilton, alors que le passage aux Combes est le théâtre de nombreux accrochages. Jenson Button est percuté au freinage, entraînant une collision avec Romain Grosjean, Lewis Hamilton et Jaime Alguersuari. La voiture de sécurité est déployée en piste. C'est l'abandon pour ces quatre pilotes.

    Plusieurs pilotes rentrent également aux stands pour changer d'aileron avant. C'est le cas de Jarno Trulli, Rubens Barrichello et Adrian Sutil. A l'issue du premier tour, Giancarlo Fisichella mène devant Kimi Räikkönen, qui a tiré profit de son KERS au départ, Robert Kubica, Timo Glock, Mark Webber, Nick Heidfeld, Nico Rosberg et Sebastian Vettel qui complète le top 8.

    Au restart, Kimi Räikkönen met la pression sur Giancarlo Fisichella et le dépasse aux Combes pour venir s'installer en tête de la course. Au cinquième passage, le Finlandais devance Giancarlo Fisichella, Robert Kubica, Timo Glock, Mark Webber, Nick Heidfeld, Sebastian Vettel et Nico Rosberg.

    La première partie de course ne manque pas de spectacles, rythmées par de nombreux dépassements, alors que Luca Badoer peine à suivre le rythme et se fait dépasser par tous les pilotes pour finalement occuper la dernière place, au 16ème rang.

    Robert Kubica et Timo Glock amorcent la première salve de ravitaillements au 12ème tour, imités par Kimi Räikkönen, Giancarlo Fisichella, Mark Webber et Nick Heidfeld au 14ème passage. Mark Webber est sanctionné d'un drive-through dans la foulée de son arrêt, pour avoir failli accrocher Nick Heidfeld dans la voie des stands.

    Au 17ème tour, Kimi Räikkönen, qui a pourtant un arrêt d'écart avec Nico Rosberg, rattrape l'Allemand qui mène actuellement l'épreuve. Le pilote Williams rentre le tour suivant, permettant au Finlandais de reprendre la tête de la course alors qu'il possède moins d'une seconde d'avance sur Giancarlo Fisichella.

    Après un ravitaillement chaotique au 20ème passage, Jarno Trulli rentre aux stands le tour suivant. C'est l'abandon pour le pilote italien, auteur pourtant du deuxième temps sur la grille de départ.

    Les Grands Prix se suivent et se ressemblent pour Fernando Alonso. Alors qu'il occupait la troisième place avant d'effectuer son ravitaillement, l'Espagnol perd une trentaine de second lors de son arrêt. Suite à un contact au départ, ses mécaniciens ont perdu beaucoup de temps à changer sa roue avant gauche. Il ressort à la 14ème place, mais doit à nouveau rentrer aux stands, toujours à cause de ce problème. C'est l'abandon pour le double champion du monde.

    Adrian Sutil amorce la seconde salve de ravitaillements au 26ème tour, imité par Rubens Barrichello au 27ème, Robert Kubica au 30ème, Kimi Räikkönen et Giancarlo Fisichella au 31ème, Nick Heidfeld et Timo Glock au 32ème et Sebastian Vettel au 35ème.

    A l'issue des arrêts, Kimi Räikkönen mène avec moins d'une seconde d'avance sur Giancarlo Fisichella. Sebastian Vettel revient à six secondes du Finlandais, devant Robert Kubica, Nick Heidfeld, Heikki Kovalainen, Rubens Barrichello et Nico Rosberg.

    A quatre tours de l'arrivée, Sebastian Vettel adopte un rythme incroyable, reprenant cinq dixièmes par tour aux deux pilotes de tête auxquels ils concèdent encore près de cinq secondes. Ce n'est cependant pas assez pour les inquiéter. Kimi Räikkönen franchit le drapeau à damier et remporte son premier Grand Prix de la saison, le quatrième à Spa-Francorchamps.

    Giancarlo Fisichella inscrit de la plus belle des manières les premiers points de l'histoire de son équipe Force India, en décrochant la deuxième place devant Sebastian Vettel. BMW Sauber réalise une très belle performance, avec les quatrième et
    cinquième places de Robert Kubica et Nick Heidfeld. Heikki Kovalainen, Rubens Barrichello et Nico Rosberg complètent le top 8.

     

    Résultats de la course







    Cl.
    Pilote Equipe Châssis

    Ecarts

    Arrêts
    01 - Kimi Räikkönen Ferrari F60 + 1h23'50''995 2
    02 - Giancarlo Fisichella Force India VJM02 + 0'00'939 2
    03 - Sebastian Vettel Red Bull Racing RB5 + 0'03''875 2
    04 - Robert Kubica BMW-Sauber F1.09 + 0'09''966 2
    05 - Nick Heidfeld BMW-Sauber F1.09 + 0'11''256 2
    06 - Heikki Kovalainen McLaren Mercedes MP4/24 + 0'32''763 1
    07 - Rubens Barrichello Brawn GP BGP 001 + 0'35''461 2
    08 - Nico Rosberg Williams FW31 + 0'36''208 2
    09 - Mark Webber Red Bull Racing RB5 + 0'36''959 3
    10 - Timo Glock Toyota TF109 + 0'41''490 2
    11 - Adrian Sutil Force India VJM02 + 0'42''636 2
    12 - Sébastien Buemi Toro Rosso STR4 + 0'46''106 2
    13 - Kazuki Nakajima Williams FW31 + 0'54''241 1
    14 - Luca Badoer Ferrari F60 + 1'38''177 1

    votre commentaire
  •  Peu importe le résultat de l'appel

    Renault a prévu d'annoncer la titularisation de Romain Grosjean, en remplacement de Nelson Piquet Jr, cette semaine, et ce peu importe le résultat de son appel sur son exclusion du Grand Prix d'Europe de ce week-end.

    Il est compris que, si la Cour d'Appel Internationale de la FIA, qui statue sur l'affaire aujourd'hui et rendra son verdict demain, donne gain de cause à l'équipe française, alors Romain Grosjean sera confirmé mardi.

    Si la décision des commissaires du Grand Prix de Hongrie n'est pas renversée, il est soupçonné que Renault est prête à attendre jusqu'à vendredi pour annoncer officiellement que Romain Grosjean, 23 ans, fera ses débuts au Grand Prix de Belgique, à Spa-Francorchamps, la semaine prochaine.

    Le journal britannique The Guardian a récemment rapporté que Romain Grosjean s'était déjà fait moulé son baquet dans l'usine d'Enstone.


    votre commentaire
  • « C'est beaucoup trop dangereux »

    Le père de Michael Schumacher, Rolf, a déclaré que l'accident de moto de son fils en février dernier l'avait convaincu d'arrêter son hobby de courir sur une deux roues.

    « Michael m'a dit qu'il n'allait plus faire de courses de moto, ce qui était plaisant à entendre. Les courses de moto sont beaucoup plus dangereuses que la Formule 1, » a-t-il indiqué au quotidien allemand Bilz-Zeitung.


    votre commentaire
  • Lors du Grand Prix d'Europe

    Jean Todt a accepté l'invitation de s'entretenir avec l'Association des Pilotes de Grand Prix (GPDA) lors du prochain Grand Prix de Formule 1, à Valence.

    Son candidat à la présidence de la FIA, Ari Vatanen, a récemment rencontré la GPDA lors d'une manche du championnat du monde.

    « La GPDA m'a invité à les rencontrer et je suis très heureux d'accepter leur invitation. Je suis impatient de l'opportunité afin de parler avec eux quand j'assisterai au prochain Grand Prix, »
    a déclaré Jean Todt ce vendredi.

    Les propos du Français arrivent un jour après que le Finlandais Ari Vatanen, ancien champion du monde des rallyes et député européen, ait annoncé les principaux membres de son cabinet pour l'élection présidentielle de la FIA qui aura lieu le 23 octobre prochain.

    Hermann Tomczyk, l'une des figures clés des deux automobiles clubs allemands, est le candidat proposé par Ari Vatanen pour le poste de vice-président au sport de la FIA, et Fernando Falco y Fernandez Cordova ainsi que Bernard Tay ont également été retenus.

    « Ensemble avec eux, nous pouvons apporter les changements nécessaires pour rendre la FIA plus transparente, plus compétente et plus efficace, et pour augmenter le bénéfice pour ses membres. A présent, le temps du changement est venu et ensemble nous pouvons atteindre cela, »
    a déclaré Ari Vatanen ce jeudi.


    votre commentaire
  •  Et veut faire son comeback en F1

    Le champion du monde 1997, Jacques Villeneuve, a annoncé ce vendredi qu'il n'était plus marié. Le Canadien, âgé de 38 ans, s'était marié à Johanna en 2006 et avait eu deux enfants avec elle.

    « J'ai divorcé depuis un mois. Nous sommes divorcés, pas séparés. Je veux être précis, » a-t-il déclaré à Sun Media.

    Jacques Villeneuve a ajouté qu'il était content d'entendre que sa ville natale Montréal s'oriente vers un retour au calendrier de Formule 1 l'année prochaine, et recherchait toujours une opportunité pour retourner dans la discipline.

    « J'ai des priorités - mes enfants, qui aiment les voitures comme leur papa, et trouver une voiture de Formule 1 pour la saison prochaine. Je mets toute mon énergie dans cela. C'est plus dur que je ne le pensais. Mais je suis convaincu que j'aurai une voiture pour le retour du Grand Prix à Montréal. »


    votre commentaire
  •  Il n'exclut pas de revenir plus tard

    Michael Schumacher a déclaré qu'il n'avait pas encore pensé à courir pour Ferrari plus tard cette saison, lors d'une conférence de presse qu'il a convoquée à Genève pour expliquer pourquoi il avait lui-même exclu un retour au Grand Prix d'Europe le week-end prochain.

    Le septuple champion du monde a été forcé d'abandonner ses plans de revenir à Valence après avoir souffert de douleurs au cou après un test au volant d'une F2007. Il n'est pas encore clair si Michael Schumacher serait rétabli pour courir s'il avait plus de temps pour s'y préparer, et il a déclaré qu'une décision n'avait pas encore été prise pour les courses de Spa-Francorchamps et de Monza.

    « Les spéculations dans ce milieu sont assez naturelles. Beaucoup de gens ont leurs propres opinions et pensées, mais le fait est que je suis très déçu de ne pas faire ce que j'étais impatient de faire. C'est tout ce dont je pense vraiment et je dois digérer ça d'une façon ou d'une autre, »
    a indiqué Michael Schumacher.

    « Vous pouvez imaginer que je ressens évidemment une sorte de frustration et que je me sens assez triste car, en raison des circonstances, je ne m'attendais pas exactement à être prêt, mais en raison de ce qu'il s'est passé, j'étais évidemment disponible pour aider l'équipe et tout le monde. »

    « Nous nous sommes préparés très sérieusement, nous avons fait tout ce que nous pouvions faire de notre côté, mais dès le début, Ferrari et nous avons toujours mentionné que je ferais le boulot à la condition d'être prêt pour ça. C'est triste qu'à la fin je n'aie pas pu remplir cet objectif. »

    L'Allemand a aussi souhaité bonne chance au pilote d'essai de Ferrari, Luca Badoer, alors que l'Italien remplacera Felipe Massa convalescent au Grand Prix d'Europe.

    « Luca est un très bon ami. Il s'est lui-même préparé assez fort pour être prêt depuis toutes ces années car c'était son principal boulot - être prêt au cas où quelque chose se passait. Il n'est donc pas quelqu'un qui s'est assis tranquillement sans rien faire. Il a toujours été prêt et naturellement il a travaillé très dur depuis l'accident de Felipe. Nous avions dit que je devais en premier confirmer si je pouvais physiquement le faire et, par conséquent, c'était toujours normal pour lui qu'il reste à son niveau de condition physique qu'il aurait besoin. »

    « Je pense qu'il est le meilleur. Oui, il n'a pas couru depuis un long moment, mais un coureur ne perd pas l'esprit de compétition et je lui souhaite bonne chance pour cette tâche difficile. C'est une chose difficile à laquelle faire face, mais si je pense à quelqu'un, ça peut être Luca. »


    Michael Schumacher a également déclaré qu'il était ravi de voir les progrès fait par son protégé Felipe Massa.

    « A l'époque où je lui [Felipe Massa] ai donné mon cockpit, j'étais fatigué et je voulais qu'il prenne la relève. La bonne chose est de voir que sa guérison se passe bien, il est très motivé - il ne travaille pas très dur car il n'est pas autorisé à le faire - mais c'est bien de voir ses progrès et je suis très content à ce sujet. »


    votre commentaire
  •  « Il doit être remis à 100% »

    Felipe Massa se remet bien de ses blessures suite à son accident du Grand Prix de Hongrie, mais il est encore trop tôt pour parler de son retour, selon deux des plus proches amis du Brésilien.

    Lors d'une conférence de presse à Genève, ce mercredi, Michael Schumacher a révélé qu'il était en contact permanent avec son ancien équipier et ami depuis que celui-ci avait débuté sa convalescence au Brésil.

    « Je suis heureux qu'il guérisse si bien. Il est extrêmement motivé, même s'il ne peut pas se préparer d'une façon aussi intense qu'il le veut, car les médecins ne l'autorisent pas encore, » a déclaré l'Allemand, après avoir expliqué à la presse internationale les raisons de son renoncement à remplacer Felipe Massa au Grand Prix d'Europe.

    Pendant ce temps, Rubens Barrichello a écrit sur sa page Twitter ce mercredi qu'il avait passé l'après-midi au domicile de son compatriote à Sao Paulo.

    « Il va bien et est exactement la même personne qu'avant, dieu merci, »
    a indiqué le Brésilien, qui comme Michael Schumacher, avait rendu visite à Felipe Massa lorsqu'il était à l'hôpital AEK de Budapest.

    Rubens Barrichello a également posté une photo de sa visite avec un Felipe Massa souriant, dont ses hématomes et cicatrices au visage sont encore visibles mais plus aussi prononcés qu'avant.

    « Sur le retour de Felipe, nous devons être patients, il doit être à 100 pour cents avant de piloter à nouveau, [mais] il ne manque pas de volonté, » a-t-il ajouté, dont le ressort de suspension de sa Brawn GP a heurté le casque de Felipe Massa, causant son terrible accident au Hungaroring.

    Rubens Barrichello a finalement indiqué : « J'ai adoré l'après-midi... il était si bien et de bon esprit. »


    votre commentaire
  •  Une carrière atypique en Formule 1

    Alors que Michael Schumacher a renoncé à faire son retour en Formule 1 au Grand Prix d'Europe, Ferrari a annoncé dans la foulée que c'était désormais l'Italien Luca Badoer qui occuperait le baquet de Felipe Massa à Valence.

    F1Central vous propose de revenir en chiffres sur la carrière d'un des pilotes les plus fidèles et les plus méconnu de la Formule 1.


    1
    Luca Badoer est le premier pilote italien à défendre les couleurs de la Scuderia Ferrari depuis Nicola Larini lors du Grand Prix de Saint-Marin 1994.

    2
    Luca Badoer et Rubens Barrichello seront, à Valence, les deux seuls pilotes à avoir couru en Formule 1 en même temps qu'Ayrton Senna, débutant tous les deux en 1993.

    3
    Avec Luca Badoer, trois pilotes italiens seront donc alignés sur la grille à Valence, une première depuis le Grand Prix du Brésil 2007. Vitantonio Liuzzi était alors le 3ème pilote italien à s'aligner au départ d'un Grand Prix aux côtés de Giancarlo Fisichella et Jarno Trulli.

    4
    Luca Badoer, dans sa carrière, aura piloté pour le compte de quatre écuries, toutes italiennes : la Scuderia Italia, Minardi, Forti Corse et désormais donc la Scuderia Ferrari.

    7
    A Saint-Marin, en 1993, à bord de sa Lola-Ferrari de la Scuderia Italia, l'Italien enregistre, ce qui est à ce jour, son meilleur résultat en carrière avec une 7ème place, mais malheureusement pour lui, à cette époque, seuls les six premiers marquaient des points.

    8,2
    En quatre saisons d'essais chez Ferrari (entre 2000 et 2004), Luca Badoer a parcouru 8,2 fois plus de kilomètres à bord d'une Formule 1 qu'en quatre saisons de Grand prix.

    11
    Luca Badoer a été pendant 11 saisons le pilote essayeur de la Scuderia Ferrari (série en cours). Après une première année en 1998, il a quitté la Scuderia pour piloter chez Minardi en 1999 avant de revenir à Maranello dès la saison 2000.

    38
    Âgé de 38 ans, Luca Badoer sera le plus vieux pilote aligné sur la grille de départ à Valence.

    49
    Luca Badoer détient le record du nombre de Grand Prix sans points marqués. Le Grand prix de Valence sera le 50ème départ en carrière du pilote italien. Il sera malgré tout le 12ème pilote le plus expérimenté en Formule 1, à Valence, devant Adrian Sutil (45), Heïkki Kovalainen (45), Lewis Hamilton (45), Sebastian Vettel (36), Timo Glock (32), Kazuki Nakajima (29), Sébastien Buemi (10) et Jaime Alguersuari (1).

    50
    S'il ne compte que 49 départs à son actif, Luca Badoer s'est qualifié à 50 reprises pour la course. Au Grand Prix d'Australie 1995, alors qu'il s'est qualifié à la 15ème place, sa Minardi est victime d'une panne électrique avant même qu'il ne prenne le départ. Il enregistre, à ce jour, une position moyenne de 20,20 sur les grilles de départ.

    3584
    Luca Badoer aura attendu 9 ans et 299 jours, soit 3584 jours, avant de retrouver le baquet d'une Formule 1 en course. Le record est cependant détenu par Jan Lammers avec 10 ans et 117 jours entre le Grand Prix des Pays-Bas 1982 et celui du Japon 1992.


    votre commentaire
  • « C'est un très bon exercice »

    Son test au volant de la Ferrari F60 ne pouvant avoir lieu, Michael Schumacher a rejoint un circuit italien de karting pour continuer sa préparation pour son retour en Formule 1.

    Accompagné du pilote d'essai de Ferrari Luca Badoer, l'Allemand de 40 ans a voyagé sur le circuit de Lonato en Italie.

    « Le karting a de très bons effets d'entraînement, c'est pourquoi aujourd'hui j'ai tout simplement participé à une journée d'essais de l'équipe Tony Kart à Lonato. Il n'y a rien de mieux pour ma préparation à l'heure actuelle, en termes de forces au volant par exemple le karting est même plus difficile que la Formule 1, » a déclaré Michael Schumacher sur son site officiel.

    Pendant ce temps, les températures élevées ont enchanté les photographes locaux, qui ont été capables de prendre les premiers clichés de la perte de poids du septuple champion du monde et de ses efforts pour s'entraîner lorsqu'il s'est promené torse nu dans le paddock.


    votre commentaire
  •  « Nous n'attendons pas de miracle »

    Alors que le retour de Michael Schumacher semble désormais conditionné à sa forme physique - notamment en ce qui concerne son cou - Luca di Montezemolo affirme que Ferrari « n'attend pas de miracle » de la part du septuple champion du monde.

    Dans les colonnes du Die Welt Newspaper, le président de Ferrari explique que « personnellement, j'étais un peu sceptique à l'idée de le convaincre [de revenir] (...) avant tout parce qu'à chaque fois que j'ai parlé avec lui, il m'a assuré qu'il était heureux de sa situation actuelle, d'avoir enfin du temps pour sa famille. »

    En effet, depuis sa retraite, Michael Schumacher a rarement raté une occasion de répéter qu'il était heureux de sa décision, même si, à l'époque, des rumeurs affirmaient que le septuple champion allemand avait été « poussé vers la sortie ». Malgré les rumeurs l'annonçant de retour derrière un volant, notamment chez Honda, en compagnie de son ami Ross Brawn, l'Allemand a tenu une certaine distance avec la Formule 1, se consacrant à ses expériences en Superbike et au développement de modèles routiers de la firme au cheval cabré.

    « Il ne m'a jamais donné l'impression de s'ennuyer ou de rechercher désespérément un nouveau défi, » indique Luca di Montezemolo avant d'ajouter cependant : « Nous tous, chez Ferrari, voulions le revoir à nouveau participer à une course de Formule 1. »

    En ce qui concerne l'état de forme du champion allemand, qui pourrait freiner son retour, Luca di Montezemolo déclare : « Nous n'attendons pas de miracles, et les fans non plus. (...) Bien sûr, je ne nierais pas que j'espère que ce sera une source de motivation pour toute l'équipe : les ingénieurs sont impatients de travailler avec lui. Ils espéraient tous qu'il reviendrait. C'est une situation gagnant-gagnant. »


    votre commentaire
  •  
    Mais le contrat n'est pas signé

    Romain Grosjean, actuel troisième pilote de Renault, devrait remplacer Nelson Piquet Jr au sein de l'équipe française, selon le journal français L'Equipe.

    Nelson Piquet Jr a confirmé ce lundi dans un communiqué de presse cinglant qu'il avait été remercié par Renault, critiquant vivement au passage son patron Flavio Briatore indiquant qu'il avait été « son bourreau ». Et, même si l'équipe française ne s'est toujours pas exprimée officiellement sur l'affaire, il est à présent plus que probable que le Franco-suisse sera titularisé.

    « Romain Grosjean est actuellement en vacances, et si son contrat de titulaire, pour lequel les ultimes détails restent à régler, n'est pas encore paraphé (...) tous les éléments plaident en sa faveur, »
    rapporte L'Equipe.

    « Flavio Briatore est aussi son manager et Renault, en tant que grand constructeur, a terriblement besoin, désormais, d'un pilote francophone dans le cadre de sa communication interne. »


    Romain Grosjean est actuellement engagé dans le championnat de GP2 Series où il a remporté trois courses jusqu'à présent. Il occupe la deuxième place au général après avoir cédé le leadership à l'Allemand Nico Hulkenberg.

    En fonction du résultat de l'appel de Renault sur son exclusion du Grand Prix d'Europe, dont le résultat sera connu le 18 août prochain, Romain Grosjean - qui court sous licence française - fera ses débuts en Formule 1 soit à Valence ou à Spa-Francorchamps une semaine plus tard.


    votre commentaire
  • Il retournera directement au Brésil

    Felipe Massa, victime d'un grave accident lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie, sortira de l'hôpital AEK de Budapest ce dimanche pour partir en convalescence au Brésil.

    Son médecin personnel Dino Altman avait pourtant déclaré ce jeudi qu'il ne savait pas quand le pilote brésilien pourrait quitter l'hôpital, ni s'il retournerait au Brésil ou à Monaco à sa sortie.

    Mais selon la télévision d'Etat M1, Felipe Massa sera héliporté dimanche jusqu'à l'aéroport de Budapest Ferihegy, avant d'être conduit au Brésil à bord d'un avion sanitaire.

    « Sa condition physique le permet : il n'a aucun problème neurologique sérieux pour le moment. Je pense que la première phase de convalescence peut débuter maintenant, » a déclaré le neurologue de l'AEK, Attila Toth, à M1.

    Felipe Massa a été heurté à la tête, à plus de 250 km/h, par un ressort d'amortisseur provenant de la voiture de Rubens Barrichello. Inconscient suite au choc, il a ensuite frappé de face à vive allure un mur de pneus.


    Le Brésilien sera remplacé par Michael Schumacher le temps de sa convalescence.


    votre commentaire
  •  Depuis ce matin au Mugello

    Michael Schumacher teste la F2007 sur le circuit italien du Mugello depuis ce matin afin de parfaire sa condition pour son retour en Formule 1.

    En raison du bannissement des essais privés pendant la saison, le septuple champion du monde ne peut pas prendre part à des tests au volant d'une monoplace de 2009. Néanmoins, il a pris le volant de la F2007, dépourvue de pneus slicks et de l'aérodynamique actuelle et alignée par l'équipe italienne F1 Clienti, depuis 11 heures au Mugello aujourd'hui.

    Michael Schumacher a admis qu'il essayait d'accumuler autant de kilomètres que possible avant son retour, même si c'est au volant d'anciennes voitures.

    « Il y a ce bannissement des essais en Formule 1, par conséquent j'ai contacté des gars de F1 Clienti s'ils pouvaient me donner une voiture. Même si ces voitures ne sont pas celles actuelles ou de l'année dernière, j'aime tout simplement piloter autant que possible, c'est donc une bonne option. Les prochaines semaines seront ensuite totalement dédiées à la préparation, »
    a écrit Michael Schumacher sur son site internet.

    L'objectif serait également de voir si sa blessure à la nuque, dont il a été victime lors d'un accident de moto survenu en essais privés en février, l'empêchera de remplacer Felipe Massa au Grand Prix d'Europe le mois prochain.

    Il est également rapporté que son objectif est de perdre quelques kilos dans les prochaines semaines.

    Michael Schumacher a quitté le monde de la Formule 1 fin 2006 et son dernier test au volant d'une F1 remonte à novembre 2008.


    votre commentaire
  •  « Impatient de relever le défi »

    Michael Schumacher, qui va se préparer à remplacer son ancien équipier Felipe Massa le temps de sa convalescence, se dit impatient de faire son retour en Formule 1.

    Le septuple champion du monde a en effet accepté la proposition faite par Luca di Montezemolo et Stefano Domenicali : « J'ai rencontré Stefano Domenicali et Luca di Montezemolo cet après-midi et nous avons décidé que j'allais me préparer pour prendre la place de Felipe. »

    « Même s'il est vrai que le chapitre de Formule 1 était totalement clôt depuis un bon moment pour moi, il est également vrai que je suis loyal envers l'équipe et que je ne peux pas ignorer cette malheureuse situation. Le compétiteur que je suis attend ce challenge avec impatience. »


    Michael Schumacher n'a jamais testé la F60 et ne pourra pas le faire avant les premiers essais libres du vendredi à Valence étant donné que les essais privés sont interdits pendant la saison. La dernière fois qu'il a pris le volant d'une Formule 1 remonte en avril 2008.

    Après Lance Amstrong en cyclisme, c'est donc une autre grande figure du sport qui fait son retour à la compétition, même si l'Allemand passe encore beaucoup de temps au volant d'un kart et qu'il s'est essayé à la moto.


    votre commentaire
  • Ferrari a confirmé qu'elle avait l'intention de titulariser Michael Schumacher pour remplacer Felipe Massa le temps que le Brésilien se remette de ses blessures et soit suffisamment en forme pour reprendre le volant d'une Formule 1.

    L'accident de Felipe Massa avait donné lieu à de larges spéculations sur le remplacement du Brésilien qui manquera au moins une partie de la saison restante, avec les médias espagnols pointant la piste de Fernando Alonso. Ferrari a maintenant mis un terme à toutes ces rumeurs en confirmant qu'elle voulait que le septuple champion du monde remplace son ancien équipier.

    « La Scuderia Ferrari Marlboro a l'intention de mettre Michael Schumacher dans la voiture de Felipe jusqu'à ce que le pilote brésilien soit capable de courir à nouveau. Michael Schumacher a déclaré qu'il était prêt et, dans les prochains jours, entreprendra un programme d'entraînement spécifique à la fin duquel la confirmation sera donnée de sa participation au championnat qui prendra effet dès le Grand Prix d'Europe le 23 août, »
    a indiqué un communiqué de Ferrari.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique